Vivre sans travailler : du rêve à la réalité

Vivre sans travailler, ça te tente ? Tu te sens appelé par un autre style de vie ? Tu souhaites en finir avec ton travail actuel ? C’est possible ! Voici comment faire.

Avoir la boule au ventre le dimanche soir. Devoir travailler avec un patron ou des collègues qu’on peut à peine supporter. Effectuer des tâches et des missions qui n’ont aucun sens pour nous. Avoir le sentiment de ne pas être payé à sa juste valeur. Avoir la pression du résultat. Ne pas se sentir pleinement épanoui au quotidien…

Voilà quelques illustrations de ce que signifie le monde du salariat pour des millions de personnes.

Seuls 8% des Français sont heureux d’aller au travail tous les matins, comme le montre une étude menée en 2018.

Alors si tu aspires aujourd’hui à autre chose, sache que tu n’es pas le seul. Et je t’encourage vivement dans cette démarche. Parce que je suis passé par là moi aussi. Ce qui t’attend au bout du tunnel en vaut vraiment la peine.

Dans cet article, tu découvres les méthodes concrètes qui peuvent te permettre de devenir libre. Et quitter ce quotidien qui ne te correspond plus, pour enfin vivre la vie de tes rêves.

Juste avant, il faut avoir conscience de quelque chose d’important : ça ne va se faire du jour au lendemain. Pour pouvoir vivre sans travailler, il est nécessaire de mettre en place des systèmes qui vont te permettre d’assumer ton train de vie. Sans avoir le stress de l’argent. Et sans avoir l’obligation de passer trente-cinq heures par semaine (au minimum) dans un job qui ne te plaît pas vraiment.

Sur Internet, certaines promesses circulent dans le but de te faire croire que tu peux devenir riche en un claquement de doigts. On va aussi en parler ici, parce que ce sont des pièges qu’il vaut mieux éviter. Au risque de perdre des mois voire des années… et beaucoup d’argent. Et finalement, de rester coincé dans la routine métro-boulot-dodo.

1- Vivre sans travailler : un rêve qui peut devenir réalité

A- Une vie plus riche et plus libre

Qui n’a jamais rêvé de se lever sans réveil ? De pouvoir planifier ses journées comme il l’entend ? De prendre du plaisir dans chaque jour qui passe et de vivre des expériences inoubliables ?

Qui n’a jamais rêvé de pouvoir dire adieu à son patron ? De débarquer en pleine réunion déguisé en canard et de chanter « Au revoir président » comme dans la publicité pour le loto ?

Sans aller jusqu’à ce niveau de provocation, tu peux tout à fait te construire une nouvelle vie, sans travail. Certains parlent de devenir rentier, d’autres d’indépendance financière.

Quel que soit le nom qu’on lui donne, les bénéfices restent les mêmes. Tu peux vivre à l’endroit où tu le souhaites. Tu deviens le maître de ton quotidien et tu t’organises à ta convenance. Tu peux gérer tes investissements et toucher tes rentes depuis n’importe où dans le monde.

Tu acquières trois niveaux de liberté : géographique, temporelle et financière. Et tu peux enfin croquer la vie à pleine dents.

Certains en profitent pour s’engager dans une cause qui leur tient à cœur, ou pour créer une activité en lien avec leur passion. Et l’exercer à leur rythme, sans pression. D’autres préfèrent flâner un moment, voyager autour du monde ou simplement passer plus de temps avec leurs proches.

Se construire de quoi vivre sans travailler, c’est aussi l’occasion de retrouver du temps pour soi. Que ce soit pour faire du sport, manger sainement, mieux dormir, exercer ses loisirs, etc.

Bref, avoir le beurre et l’argent du beurre, c’est possible ! Seulement attention, comme on l’a déjà dit, ça ne se fera pas en 48 heures sans bouger le petit doigt. Par ailleurs, il ne faut pas se tromper d’objectif. C’est ce que nous allons voir maintenant.

B- L’objectif à atteindre pour pouvoir vivre sans travailler

Quand on pense à quelqu’un qui réussit à vivre sans travailler, on imagine souvent une personne qui bronze sur une plage sous les cocotiers, en sirotant un cocktail. Ou encore à un riche héritier play-boy qui dépense sans compter et qui « frime » au volant de sa Porsche pour rendre les autres jaloux.

Avoir ce type d’images en tête est normal parce que ce sont exactement les clichés véhiculés par les médias et le cinéma. Pourtant, ces personnes représentent une infime minorité des gens qui vivent en dehors du système classique.

La plupart de ceux qui ont réussi à quitter leur job et devenir libre, comme j’ai pu le faire en mars 2019, sont des gens normaux. Qui ont suivi une méthodologie précise pour y parvenir.

Cette méthodologie, elle est très simple. Ton unique objectif pour réussir à vivre sans travailler est de couvrir tes dépenses avec d’autres revenus que ceux de ton travail.

Et tant qu’à faire, gagner encore plus d’argent et avoir suffisamment de rentes pour vivre la vie de tes rêves.

Cela revient à connaître précisément ton train de vie actuel, et celui que tu veux mener dans ta future vie. Un point important à noter : plus tu as la folie des grandeurs, plus ce sera long pour atteindre ton but. Et plus tu devras rester longtemps dans ton quotidien actuel.

Si tu peux payer tes factures et vivre confortablement, sans avoir besoin d’échanger 5 jours de dur labeur contre 2 jours de weekend, alors tu as gagné. Tu deviens libre.

 

Il existe plusieurs stratégies pour te créer des revenus alternatifs et des revenus passifs. Certaines sont très pertinentes, d’autres sont complètement inconnues du grand public. Et certaines constituent des pièges que tu dois absolument éviter, malgré leur notoriété grandissante.

Il n’est pas simple de s’y retrouver. C’est la raison pour laquelle j’ai créé une formation vidéo, entièrement gratuite, pour t’aider à y voir plus clair et décrocher la lune : vivre sans travailler d’ici 12 mois maximum.

 

Complète le formulaire ci-dessous et reçois immédiatement l’accès aux différents modules du programme « Indépendant financièrement dans 12 mois », basé sur ma propre expérience.

Formation vidéo offerte : Indépendant financièrement dans 12 mois

2- Les fausses solutions

Il y a deux grands pièges à éviter si tu veux réussir à devenir libre et vivre sans travailler. À chaque fois, les solutions correspondantes s’appuient sur les mêmes leviers psychologiques : l’impatience et la cupidité de l’être humain. Il faut donc être particulièrement vigilant par rapport à toutes les solutions dont tu peux entendre parler sur le web.

De façon générale, ça se traduit de deux manières :

  • Soit par des méthodes qui ne nécessiteraient absolument aucun effort pour gagner de l’argent et devenir riche,
  • Soit par des produits « miracle » sur lesquels on va te pousser à miser toutes tes économies.

Il existe des moyens rapides de créer de nouvelles sources de revenus pour changer de vie. Et c’est ce que nous verrons plus loin.

Toutefois, il ne faut pas se mentir. Même si certaines sont rapides à mettre en place, elles nécessitent toujours un minimum d’effort et de travail au démarrage, pour lancer la machine. Ensuite, tu peux surfer sur le momentum et récolter les fruits des systèmes que tu as construits.

Et par ailleurs, tu ne dois jamais placer toutes tes billes sur une seule stratégie. La diversification est la base d’un système robuste qui t’apporte un maximum de sécurité et de sérénité.

Nous y reviendrons. Juste avant, voici des exemples concrets de fausses solutions dont il faut te tenir éloigné.

A- Faire « all-in » sur un actif financier

La première erreur à éviter, c’est de tout miser sur un seul actif financier. C’est facile (et humain) de croire qu’on a trouvé une pépite qui peut nous rendre riche rapidement et sans rien faire. Certains s’en sont mordu les doigts et ont perdu toutes les économies d’une vie.

 

L’exemple le plus récent est celui du bitcoin. Certains investisseurs ont acheté du bitcoin au moment où les médias en parlaient le plus. Voyant le prix monter encore et encore, ils ont eu peur de rater l’opportunité de leur vie. Encore une fois c’est humain. D’autant plus que les médias se sont mis à relater les histoires de personnes devenues millionnaires grâce au bitcoin.

Ils ont donc misé gros, dans le but de gagner gros. Le problème, c’est qu’ils ont acheté au prix fort, fin 2017. Quand le bitcoin valait plus de 12 000 €. Quelques semaines plus tard, un crack a eu lieu sur les cryptomonnaies. La bulle a éclaté, et le bitcoin est redescendu à 6 000 €, comme on peut le voir sur le graphique ci-dessous.

Pris de panique, et ayant déjà perdu plus de 50% de leur investissement, certains ont revendu à perte. Préférant sauver les meubles plutôt que de risquer de tout perdre. Voilà comment les économies de toute une vie peuvent fondre comme neige au soleil en seulement quelques semaines.

 

À toutes les époques, il y a eu des exemples de ce genre.

À la fin des années 1980 et au début des années 1990, l’action Eurotunnel avait le vent en poupe. Ce projet pharaonique de tunnel sous la manche a attiré des millions d’investisseurs… dont beaucoup ont perdu leur mise.

Après un lancement de l’action à environ 8,65 € (35 francs à l’époque !), le cours grimpe jusqu’à 19,50 € en 1989, soit plus du double. Pendant toute cette phase de montée, de plus en plus de personnes sont attirées et misent leurs économies sur Eurotunnel. Avec un objectif clair en tête : gagner le gros lot et s’assurer une retraite confortable.

Quelques années plus tard, l’action chute lourdement et cote à moins de 1 €. Là encore, le même scénario se reproduit. Ils sont des millions à revendre pour éviter de tout perdre, tandis que l’entreprise Eurotunnel est au bord de la faillite.

 

Quasiment chaque semaine, tu peux entendre parler d’une nouvelle opportunité qui va révolutionner le monde. Et sur laquelle, selon certains, tu dois ABSOLUMENT investir pour devenir riche. Ça peut être une action ou une cryptomonnaie.

 

Certains ne sortent jamais de ce schéma. Ils jouent à saute-mouton sans jamais réussir à créer suffisamment de richesse pour pouvoir changer de vie et enfin vivre sans travailler. Au lieu de ça, ils restent coincés dans leur routine métro-boulot-dodo.

Évidemment, certaines de ces opportunités seront des bonnes pioches. Peut-être que le bitcoin fera X10 dans les prochaines années. Peut-être qu’une entreprise va devenir le nouveau Google et que son action va exploser tous les compteurs.

De là à faire « all-in » sur un seul actif financier, il y a un pas qu’il ne vaut mieux pas franchir pour ta sécurité financière. Personne n’est devin, alors mieux vaut se concentrer sur ce qui fonctionne vraiment.

B- Les solutions « miracle »

Le deuxième grand piège dans lequel il faut éviter de tomber, ce sont les solutions « miracle ».

On va retrouver ici les robots de trading. Ils poussent comme des champignons sur le web. Les entreprises qui créent ces robots te promettent des rendements démentiels comme 20% par mois, de façon GARANTIE et, cerise sur le gâteau, sans rien faire (puisque c’est le robot qui trade à ta place).

Le hic, c’est que personne n’a jamais transformé sa vie avec ce genre de solutions. Parce que des rendements garantis de 20% par mois en ne faisant rien, ça n’existe pas. Ce genre d’entreprises se développent rapidement en s’appuyant sur le marketing de réseau.

C’est la raison pour laquelle tant de personnes en font la promotion. Elles touchent une commission si tu investis de l’argent dans l’entreprise.

 

Et parmi les solutions « miracle », on te parle aussi de marketing de réseau (ou MLM en anglais). Sur les réseaux sociaux, on te fait croire qu’en rejoignant ce type de société, tu vas pouvoir devenir libre financièrement et toucher des rentes à vie grâce aux nouveaux membres.

La réalité est bien moins reluisante, comme en témoignent ceux qui sont passés par là. C’est un véritable métier de commercial qu’exercent ceux qui y réussissent. Avec beaucoup de sueur et de nombreuses heures de travail. On est loin du rêve de vivre sans travailler.

 

Enfin, on compte parmi ces solutions « miracle » de véritables arnaques, comme le fut la plateforme d’investissements Bitconnect, qui promettait environ 1% de rendement moyen par jour. Et une commission alléchante de 7% pour chaque personne parrainée.

Des millions de personnes se sont lancées à travers le monde, parfois en souscrivant un prêt auprès de leur banque. Certains l’ont même qualifié de « voie la plus rapide vers la fortune ». En réalité, il s’agissait d’un système de Ponzi. Et beaucoup ont perdu tout leur capital, lorsque Bitconnect a brusquement fermé ses portes en janvier 2018, sans plus jamais donner signe de vie.

 

On a vu les deux grandes catégories des fausses solutions pour réussir à vivre sans travailler. Que ce soit faire « all-in » sur un seul actif financier comme le bitcoin, ou faire appel à une solution « miracle », mieux vaut s’en écarter au risque de se brûler les ailes.

 

Si tu veux maintenant découvrir les vraies solutions pour y arriver et enfin prendre ton envol vers ta liberté financière, complète le formulaire ci-dessous. Tu reçois par e-mail l’accès à une formation vidéo gratuite sur le sujet. Pour t’aider à bâtir ta propre stratégie et conquérir ton indépendance financière.

Formation vidéo offerte : Indépendant financièrement dans 12 mois

3- Les méthodes qui fonctionnent pour vivre sans travailler

Dans cette partie tu vas découvrir les piliers qui peuvent te permettre de sortir du schéma métro-boulot-dodo et de vivre la vie de tes rêves. Juste avant, il est important de bien comprendre les critères qui vont faire qu’un pilier vaut la peine qu’on se penche dessus.

A- Les critères à respecter

Que signifie pour toi vivre sans travailler ? Pour certains, ça va être synonyme de quitter leur job alimentaire et pouvoir subvenir à leurs besoins autrement. Pour d’autres, ça veut dire avoir des revenus passifs et ne plus rien faire.

La réalité se situe probablement entre les deux. Évidemment, si ton activité professionnelle actuelle ne te convient plus, tu peux réussir à la quitter en utilisant les méthodes que tu vas découvrir. Seulement attention, avoir pour objectif de se tourner les pouces toute la journée n’est pas viable à long terme. Tu peux le faire pendant quelques semaines ou quelques mois, mais ensuite c’est la dépression qui guette.

Le principal critère qui doit être respecté, c’est que tes revenus ne doivent pas être directement liés au temps que tu y passes. Sinon, on retombe dans le schéma classique où tu échanges ton temps contre de l’argent.

Concrètement, ça signifie que pour chacune des stratégies, il y a une première phase pendant laquelle il faut se former et mettre les choses en place. Puis, quelques heures par semaine suffisent à gérer tes actifs et gagner de l’argent. Tu peux alors réellement vivre la semaine de 4 heures, comme le célèbre livre du même nom.

Dans tous les cas, ça demande un minimum de travail. Même si tu possèdes un énorme capital, il faut que tu passes du temps à le gérer (surtout, pas de gestion déléguée à une banque !).

 

Voici les cinq critères qu’une bonne stratégie doit respecter :

B- Vivre sans travailler : les solutions qui marchent vraiment

Voici les trois stratégies qui peuvent te permettre de vivre sans travailler :

1- L'immobilier

Il s’agit d’investir dans des biens immobiliers pour réussir à dégager un cashflow. Une fois que tu as payé toutes les charges, il te reste une partie du cashflow, qui constitue une rente. En multipliant les investissements, tu peux devenir rentier. L’immobilier présente toutefois des inconvénients qui m’ont poussé à revendre tous mes biens. J’expose ces inconvénients dans la formation vidéo « Indépendant financièrement dans 12 mois ».

Il existe plusieurs possibilités pour investir dans l’immobilier : les immeubles de rapport, les colocations, la location courte durée, la division, etc. Même si l’immobilier fonctionne pour vivre sans travailler, ce n’est pas la meilleure des solutions.

Il existe une autre manière de s’enrichir avec l’immobilier, beaucoup plus pertinente à mes yeux. On l’évoque dans la formation gratuite à laquelle tu peux t’inscrire à la fin de cet article.

2- Les marchés financiers

Ils existent depuis des siècles, et ils ont permis à des milliers de personnes de s’enrichir. Aujourd’hui, il existe deux façons de devenir libre avec la bourse sans se créer un nouveau métier et passer plusieurs heures par jour devant ses écrans. Soit en utilisant un portefeuille long terme qui fait 10% en moyenne, et en épargnant régulièrement dessus. Soit en faisant du swing trading, qui ne demande que quelques dizaines de minutes par jour.

3- Les paris sportifs

C’est le grand oublié de l’indépendance financière, que beaucoup de personnes ne prennent pas au sérieux (à tort !). Pourtant, il est possible de se créer un véritable revenu avec les paris sportifs. En s’appuyant notamment sur les statistiques.

 

Pour aller plus loin et découvrir comment réussir à vivre sans travailler d’ici 12 mois grâce à ces stratégies, complète le formulaire ci-dessous. Tu accèdes immédiatement à la formation vidéo gratuite « Indépendant financièrement dans 12 mois ». Et tu t’ouvres la possibilité d’un changement de vie, comme des milliers d’autres l’ont déjà fait.

Formation vidéo offerte : Indépendant financièrement dans 12 mois

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *